Ecrit le 02-01-2008
Texte écrit ( A propos de la Restauration ) par JoĂ«lle Patissier

Aujourd’hui le restaurateur doit rĂ©pondre aux normes techniques et juridiques de la Charte de -1972-ICC.

Cette charte ratifie les limites de la et de la .

La responsabilitĂ© du restaurateur est donc très importante et la particularitĂ© de son travail rĂ©sulte directement de la particularitĂ© de l’Ĺ“uvre.
Il doit prendre en compte l’aspect historique et l’aspect esthĂ©tique de l’Ĺ“uvre afin de « mesurer » ses interventions, Ă  savoir :
Les opérations de curative.
Les opérations de préventive.
Les opérations de .

De cette volontĂ© de prĂ©server le plus possible les Ă©lĂ©ments d’origine et constitutifs des Ĺ“uvres, nous limitons les actions de au strict nĂ©cessaire. L’Ĺ“uvre d’Art, tĂ©moin d’un passĂ©, doit garder son intĂ©gritĂ©.

La technique utilisĂ©e en doit s’adapter au style du tableau et Ă  ses composantes.
Une mĂ©thode n’est pas valable systĂ©matiquement.
Quelle que soit la technique utilisée, elle doit être compatible avec les composants originels du tableau et offrir toutes les garanties de stabilité et de réversibilité.

Articles relatifs