: (120h)

Techniques de appliqué à la . Apprendre à regarder à travers l’étude du crayon. Perspective, règles de composition, les canons, analyse du corps humain, les natures mortes…

Copies de tableaux : (120h)

Ce cours permet d’appréhender les techniques artistiques et picturales au fil des siècles, ces cours trouvent un excellent prolongement à la de tableaux.

Etude de trois oeuvres :

  • Une oeuvre primitive : réalisation du support, encollage, enduit, technique à la tempera.
  • Une oeuvre de l’école flamande ou de l’école italienne du XVIIe siècle : préparation du support toile, encollage, préparation mixte, les différentes techniques de la peinture à l’huile.
  • Une oeuvre de XVIIIe siècle : approche technique des fondus, modelés, frottis…

Théorie de la : (160h)

Présentation de la profession :
Historique et caractéristiques générales.

Initiation à la couleur :
Exercices de réintégration à l’aquarelle et aux pigments.

Le couche picturale :

  • Etude des pigments : historique de l’utilisation de l’époque préhistorique à nos jours.
  • Sélection de la palette du restaurateur.
  • La couche de couleur et les différentes retouches : illusionniste, fragmentaire, pointilliste, tratteggio, les glacis de , le repiquage des parties usées.
  • Les matériaux de retouche : les couleurs, les vernis, les pinceaux.
  • La préparation : historique, rôle, composition, les différentes altérations de la préparation.
  • La réintégration maximale : les mastics à l’ancienne, à la cire/résine, les mastics synthétiques. Les empreintes et les reconstitution de trame.

La toile :

  • La
  • Les interventions sur le support
  • Les différentes types de fibres
  • Les différentes trames, la densité.

Les autres supports :

Cuivre, pierre, ivoire.

Les petites interventions :

Les cartonnages ponctuels (enlèvement des déformations), la pose de pièces (aux colles synthétiques, à l’ancienne), la technique du fil à fil, les bandes de bordage, les refixages ponctuels, les voilages et facing.

Pratique appliquée sur tableaux : (160h

Articles relatifs

Histoire de l’Art : (120h)

Histoire de la peinture à travers les siècles, ce cours n’est pas abordé comme une succession de biographies mais comme un voyage dans les courants picturaux par le biais de thèmes spécifiques.

Copies de tableaux (120h)

Etude de trois œuvres :

  • Etude de la miniature sur papier (enluminure) ou sur ivoire (réalisation d’une miniature sur ivoire végétal en technique aqueuse).
  • Une œuvre sur cuivre : Préparation du support, technique picturale XVIIIe siècle.
  • Etude de la touche impressionniste et réalisation d’une œuvre XIXe siècle.

Théorie de la : (120h)

Le bois : , les altérations, les causes et les traitements, les interventions sur le support original, les interventions de maintien sur le revers ‘parquets mobiles… ) et les interventions prises en charge par un ébéniste restaurateur.

Les résines, constituants des vernis, les essences, végétales et minérales et les huiles.

Les solutions et solvants utilisés dans les allégements et les enlèvements des vernis (les essences naturelles, les hydrocarbures, les alcools, les cétones, les esters, les solvants à double fonction…)

Les altérations, causes et traitements sur les vernis (chancis, farinage, matité locale, embus, déplacage, rayures).

Les altérations, causes et traitements sur les préparations et sur la couche colorée.

Les grandes interventions : les cartonnages totaux, les différents refixages, les rentoilages (à l’ancienne : colle de pâte, cire/résine, et aux colles synthétiques), la transposition.

Les repeints abusifs : de pudeur, les repentirs, dépistage et enlèvement des repeints.

Analyse scientifique des peintures : Fluorescence d’ultraviolets, la lumière tangentielle, les rayons X, le rayonnement infrarouge…

Pratique appliquée sur tableaux (160h)

Articles relatifs

pour une pratique opératoire immédiate des techniques de . (240h)

Ce cours essentiellement pratique doit permettre au stagiaire d’appréhender certaines opérations délicates et se perfectionner dans l’établissement du diagnostic, devis, allégement, retouche…(voir planning détaillé).

Etude de cas : Théorie et pratique.

Approche du constat d’état : diagnostic et analyse des opérations.

Description du déroulement des opérations : Présentation des différentes phases des traitements et les moyens mis en oeuvre, la justification de ces différentes phases, la documentation photographique.

Opérations de lourdes sur tableaux : enlèvement de repeints abusifs, suppression d’anciens rentoilages, exercices de résorption de déchirure béante, exercice de transposition.

La et le métier de restaurateur : création de l’entreprise, statuts, les partenaires, les devis…

des pratiques opératoires : Allégement, refixage, rentoilage, masticage, retouche.

: Evaluation des acquisitions théoriques et pratiques : contrôle continu et présentation d’une oeuvre restaurée avec son dossier.

Articles relatifs

Ecrit le 21-12-2007
Texte écrit ( Référencement ) par Joëlle Patissier

: (120h) Techniques de appliqué à la . Apprendre à regarder à travers l’étude du crayon. Perspective, règles de composition, les canons, analyse du corps humain, les natures mortes…

Théorie de la : (Voir programme détaillé) (160h)

Pratique appliquée sur tableaux : (160h)

Copies de tableaux : (120h) Ce cours permet d’appréhender les techniques artistiques et picturales au fil des siècles, ces cours trouvent un excellent prolongement à la de tableaux.

Etude de trois œuvres :

  • Une œuvre primitive : réalisation du support, encollage, enduit, technique à la tempera.
  • Une œuvre de l’école flamande ou de l’école italienne du XVIIe siècle : préparation du support toile, encollage, préparation mixte, les différentes techniques de la peinture à l’huile.
  • Une œuvre de XVIIIe siècle : approche technique des fondus, modelés, frottis…

Read the rest of this entry »

Articles relatifs